Aphorisme : Don Giovani par John & Roy du LJA

Aphorisme : Don Giovani la nuit des long couteaux
Aphorisme : Don Giovani la nuit des long couteaux

Aphorisme : Don Giovani

Je n’ai pas réussi à calculer le nombre de vaches qu’il fallait tuer par jour, mais ce que je sais, c’est que les français le calculaient fort bien. Pan ! Mes trois cents kilogrammes de cerises. (Le calculaient fort bien,…) Le pays de la jachère (petit terrain cultivable). Que s’est-il passé ici ? La NUIT DES LONGS COUTEAUX ! Enfin, de toutes façons les chinois n’ont rien à faire ici ! Il y a des gens qui se suicident. J’aurai mes trois cents kilos de cerises ! La grosse pêche de la Dordogne est gâtée, vous me direz si c’est de la médecine ? (85 morts à Nice !?)

            « …Toi, dont l’œil clair connait les  profonds arsenaux

            Où dort enseveli le peuple des métaux… »

                                                                  Charles Baudelaire

(Soixante cartouches.) (Pour négocier, Halte à la torture ! Halte à la torture !) Le lendemain matin : insomnie du matin et crampes douloureuses dans le ventre, alors voyez…) Christophe Reeve est décédé. Christophe Reeve, l’interprête de « SUPERMAN », a été écrasé par son cheval, lors d’une représentation équestre. Tout a éclaté ; il est resté comme cela en vie pendant cinq mois, avant de mourir, soigné jusqu’au par son épouse. Pourquoi le mensonge ? Il vous appartient de le savoir.

NOUS, ON VEUT L’ANTIDOTE ! (Je suis en colère.) L’adversaire est une mouche à merde ! Ma Filiation est au Testament. AH ! PAYS BLANCS EN DANGER ! (Les bricoles invisibles sur la route existent !) Merci de m’avoir lu !

ET PUIS, (C’EST BON A SAVOIR), ANTIDARWINIEN !

L’homme se pense pour ce qui lui est utile. L’homme se pense par perception, et non par « quelque » âme. Les choses se pensent ; la molécule, l’atome… L’informatique ne se pense pas, étant une machine. Vous comprenez ? La suite… Quelqu’un qui rencontre un Hardine (pépin en français) est mort pour tout ses sujets. Peut-être dans vingt ans, en ayant mis la main à la pâte… Je vous expliquerai, un jour, ce qu’est l’antipsychiatrie, c’est-à-dire la liberté, non ? (Partage Linotte contre perdreaux.) ANTIDARWINIEN. Partage veste en laine contre maquette du porte-avion « De Gaule ». Monsieur Darwin, revoyez votre COPINE ! Le père à Jules Vales lui dit un jour, en jetant quelques haricots sur la table : « Dieu est là ! ». (« L’adolescent ».)

Je ne sais pas ce qu’en pense Darwin ? Qui a le plus de beurre ? L’oiseau ou l’homme ? L’oiseau, derrière sa lourde carapace de plumes et d’air. Nous, quand il fait froid, mais le beurre ? Qu’est-ce que le beurre ? Je suis monogame. De l’air ! Merci de m’avoir lu.

Vues : 0

John & Roy

Ancien ouvrier, pensionnaire à la clinique psychiatrique de la borde (malheureusement) depuis 19 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *