A contre-temps par John & Roy

contre-temps
Voiture de demain

A contre-temps

A

Par où une chinoiserie peut faire surface. (Je ne suis pas lié à ces gens là, le nom, les moeurs, l’appréhension.) Depuis quelques temps je me sens violé. Oui ? Non ? on ne sait pas. On ne le saura jamais ! J’ai 58 ans et j’ai deux frères. Je me rappelle, en 1997. On aurait pu aider les chinois, au lieu de se faire harponner ! Et on les laisse faire ! L’autre monde. L’ambassade de Chine en France. J’ai 58 ans.

Bonjour, au-revoir ! La même paix. Vous n’avez rien à foutre ici, ni maintenant, ni plus tard. Le code Napoléon. Le pays des droits de l’homme ! Et oui, ceci est une tête d’épingle (Je suis en colère !) Nous sommes seuls. Et vous, vous sommes seuls. Et vous, regardez-vous avec vos autos ! Partout, folie ! J’aurai pu ne pas remarquer tout ça. Tu le vois mon œil ? Au castor : au travail ! J’ai raison.

Vous nous pardonnez sans problème, parce que la haine aveugle, et vous n’y tenez pas. Laissez-moi vous dire que j’ai honte, les deux yeux grands ouverts. On ne comprend plus la plaisanterie, ces 15 000 là ! Beaucoup de psychopathes chez les immigrés chinois, pour finir la rengaine.

On m’a acheté cet article 3000 escargots. La parole est aux bazookas. (IL FAUT FAIRE COMME LES AUTRES, VOUS FRANÇAIS ! ) C’est comme ça qu’on parle (Monsieur Foucault et son pourquoi, et son comment. Ou bien la tartine de Michèl Onfray, lui comme les autres. Il va falloir resserrer les patins, Monsieur. Lisez le chapitre sur la sagesse (A.T.). Votre mission est biblique, que vous le sachiez ou non (Chapitre 17, sagesse, pour convaincre). Votre mission est biblique et pas chinoise. Ben oui. Ça fait une heure que j’en parle.

B

La page de philosophie du dernier numéro des nouvelles labordiennes : ça ne sert à rien tout ça ! On ne dit pas « bible de quoi », mais « bible de qui » ! C’est ce qui m’intéresse, moi, monsieur. « La mouche », qu’est-ce que vous pensez de cela ? Comment on se fait enculer dans ce pays ! Deleuze et Dérida ont la raie du cul haut placée. C’est comme ça que l’on parle. Ah oui ! J’ai arrêté de péter. Le « Liminaire » et le préliminaire. Jamais ! C’est comme ça qu’on parle, non ? C’est vrai. Tiens, par ex. « chercher, c’est dur », « fumer, c’est facile. » Eh ! J’appelle cela forcément faire la mouche ? Un jour, devant vous, je me transformerai en sleep. J’appelle pas cela de la philosophie, monsieur ! Pas de roupettes; vous avez beau vous ébaudir, vous défendez un système (marchands d’hypostases !) Vous êtes des ordures (excusez-moi). Vous faites du sectarisme ! C’est comme cela qu’on parle. « Longtemps en privation, cimetière quand on veut. » Ben oui ! « In Hoc Sicno Vinces » (C’était sur mon paquet de clopes.). Ô défaite ! Ô mansarde ! Voyez l’adresse ? Le plus intéressant, c’était la pommeraie de monsieur Dérida. « Il faut beaucoup aimer. » Avez-vous voulu du style, vous, au milieu de toutes ces allusions, là je suis sérieux ! Je n’aime pas trop le système médical. On peut parler, que les médecins le veuillent ou non, d’une mission biblique ! Ouf ! Vous convertissez tout, voyez-vous ? Vous, vos 15 000, et vos poussières.

C

Ma mère a sauvé les vies dont je disposais. (Des cauchemars comme celui sur Jean-Louis Cougoule d’Auvergne.) (Leur sainte inquisition). Le traquenard ! La voiture XM, c’était Français, voyez-vous ? Un beau brin, comme on dit. Il n’y a plus de XM ! La murena aussi c’était un beau brin ! J’en chialerais !!! Renault a été plusieurs fois champion du monde de ce beau métier. Ça continue toujours, avec, sortie de quelque part, quelques talents. Vous pouvez terminer cet article vous même. Merci !

D

C’est comme ça qu’on parle ! Jeanne D’Arc, tout comme Nabuchodonosor (Le premier), étaient tout deux atteint de lycanthropie. Brûlée par les anglais. Si vous avez vu « Jeanne la pucelle », de Jacques Rivette, vous comprendrez les médecins, voyez-vous ? Cette puissance étrange on connait. N’oubliez pas. Il n’y a pas de progrès, (l’enfant peut être maudit). Je ne le savais pas, monsieur. La mission est biblique : Sagesse chapitre 17 ce qui me donne le droit de ne rien dire ; donc il n’y a rien à dire contre les médecins. [Vous avez compris pour le suicide ? 5 ans de prison !] J’espère vous avoir ouvert les yeux. Du chinois ? Non, la bible ! Pauvres cons ! Vous connaissez le siège de Stalingrad ? La guerre du Vietnam ? La bataille de Trafalgar ? Le débarquement de Normandie ? Et… Les attentats suicides ? Cessez de craner, parce que nous savons bien que nous avons tort. Mon deuxième père est Charles Baudelaire. Il y a de la honte au Vietnam, aujourd’hui. Pieds à terre et agissez humainement ! 1) Les raclés, 2) Les filous, y en assez ! Nous aurons tout sur un périmètre de X millions d’années lumière. Il n’y a rien à comprendre, à moins d’avoir 190 de Q.I. Imaginez-vous avec 200 de Q.I en math, alors vous saisissez les frontières ! X millions d’années lumière. Résolument, depuis le soleil ! N’est-ce pas ? Bon, je vous dis, les gars, c’est pas terminé ! Je me suis égaré. « Les fleurs du mal » : c’est mon deuxième père en instantané. (Là, on est d’accord.) Voila, j’espère vous avoir ouvert les yeux, (les bistrots men sont des opiomanes ! Oui, oui oui oui ! Et vous, mettez pieds à terre. Depuis quelques temps, je me fais penser à un prophète… Ce n’est pas sympa. « 4 milliards de pervers » écrit par Félix Guatary. Alors, et la puissance, c’est quoi ? Tous ensemble : les 60 cartouches ! Et Jeanne D’Arc en est morte. Et 2 et 2 font 4. Ah ! Et bien voilà, j’ai compris. Ah, oui ! Je ne me masturbe que très rarement (Il faut une certaine franchise), par exemple : vous me faites cailler, ou alors « C’est du pipi de chat » etc ; bref vous voyez ? Oui ? Alors je paye en asperges, ah! ah! La mission est biblique, rappelez-vous. La critique est sur la table. 5 kilos et une action de grâce ! Ceux qui rient aujourd’hui, pourraient bien pleurer demain ! J’en reviens toujours à la bible, mais jamais à la langue chinoise. En plus, je ne connais pas l’hébreux, bandes de cons ! (Et je cligne de l’œil). C’est simple : on a pas besoin de vous !

Total Page Visits: 188 - Today Page Visits: 2
John & Roy

John & Roy

Ancien ouvrier, pensionnaire à la clinique psychiatrique de la borde (malheureusement) depuis 19 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *