2022 : restons positifs !

2022 : restons positifs !
2022 : restons positifs !

La table débarrassée, la fête est finie. Ouvrons nous à une nouvelle année placée sous le signe de la distanciation, des retrouvailles masquées et du sempiternel yoyo émotionnel qu induit la Covid depuis son intronisation dans notre quotidien.

Noel ne tient qu’ à une tige

Cette année encore, Noël aura fait la joie des enfants et des familles pour qui les retrouvailles auront toutefois été conditionnelles: le test nasopharyngé négatif. Jamais le mot positif n aura été si terrifiant à l’approche des fêtes. J en aurais fait, personnellement la douce expérience  testé par deux fois positif puis triplement négatif le jour même… à 2 semaines d intervalle…


La positive attitude


Apres avoir essuyé le regard suspicieux de mon environnement professionnel, la belle Ameli s est jointe à la fête me demandant de rester chez moi. Des lors, c est l ensemble de votre foyer qui en pâtit. Tout le monde est cas contact mais suivant que l on soit vacciné ou non, on ne l est plus. C est ainsi que la conjointe qui partage votre lit, testée négative, peut reprendre le travail tandis que vos chérubins, non vaccinés, restent isolés avec vous pendant 17 jours. Heureusement que la vaccination empêche la contamination. Ah non? ah merde…


Et surtout, la SANTE!


Dans cette psychose internationale, le moindre rhume est suspect, analyse sous le prisme de la covid. Et dans ce bazar organisé, personne n y comprend rien, pas même les médecins. « C est le bordel monsieur », concluait mon médecin à l issue de ma consultation vidéo. Un test antigénique négatif reste suspect, puisqu’il existe des faux négatifs.  Et ce n est pas l avènement d’Omicron qui contredira ce constat. Une seule certitude: l ‘angoisse de l ‘attente des résultats, un stress presque comparable à l obtention du Bac tant les enjeux qui en découlent sont importants.


Enfin euh…surtout VOTEZ!


Les vœux de notre président bien aimé auront teinté notre réveillon d un regain d espoir pour l année à venir. Plus que la Santé, le devoir de voter reste prépondérant pour tous les présidentiables. Le grand remède? les grands mots qui, comme toutes les cinq années,  emplissent le cœur des compatriotes d’espoir de changement avant de nouvelles désillusions.


Le pass vaccinal comme cadeau de Noël, des doses à rattraper pour les retardataires, 2022 débute sur les chapeaux de roue. Au diable les plus récalcitrants, le vaccin restera plus que jamais la porte d entrée au merveilleux monde de la consommation et du divertissement. En sera t’il de même pour les bureaux de vote? Pas si sûr…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.