Daily Archive: juillet 10, 2021

Folie 0

Folie et furieuse folie acte 1, par Lionel Belarbi

Folie
Folie

La folie improvisée

Folie
Folie

Soleil de plomb, je suis en nage, la moiteur va me plonger dans un bain de sueur. Les fous vont me rendre encore plus cinglé, je suis à bout. Rester tranquillement à distance raisonnable de ma personne où résonne une alerte meurtrière « attention humain méchant ». Vous vous frottez à un monstre d’été en plein délire malsain. J’écris cette prose sans aucune rime, du moins j’essaye, le tout en musique satirique qui se contredit avec une mélodie relaxante empirique et expérimentale. Merde ! Une rime (ou plusieurs) s’est glissée sur ce papier brouillon d’improvisations sans cul ni tête.

Changement de décors, d’instruments et de musiciens, c’est un peu brutal, mais cela n’est pas si grave. Après tout, c’est automatiquement non désiré et impromptu comme bévue. Suivez-moi ou pas, je m’en fous, car je suis complètement dingue, frappadingue, quadruplé d’un foldingue, zinzin, toqué, fêlé.

Encore plus fort, la timbale de cette note noire tribale m’excite, m’incite à toujours plus de bordel textuel. Je joue avec les mots, je triche avec les phrases et je nique avec la critique qui pique. Toujours dans le crime, je lime et aiguise ma lame qui vous coupera la cime de votre tronc.

Ah ! Nouvel air ! Ère nouvelle ! Je m’accroche à ce flow et je décroche de cette bitte d’amarrage mon amiral. Un mirage sur le cap, une anomalie me détournent de mon objectif. Redémarrage sur une autre ligne de train voyageur, je contemple le blé et le maïs qui défilent sur un son violent avec violons aux alentours.

Au loin me guette une rythmique qui gicle, des couleurs acides et toniques. Je prends votre mâle malin en évidence et le sectionne en rondelles ! Je perds le la, égare le si, je vis l’ennui telle une … Continuer la lecture