Monthly Archive: juin 2021

Regard Romain Dupuy 1

Romain Dupuy « Avant j’étais fou » – par Loris A. Brusneld

Regard Romain Dupuy
Regard Romain Dupuy


« je me suis toujours senti différent : de ma famille, de mes amis, des autres… Très autocentré, je vivais dans un monde à part, je vivais dans mes rêves ».

Romain

Romain Dupuy


C’est l’histoire d’un petit garçon, il s’appelle Romain Dupuy.
Depuis qu’il est né il est très agité : hyper actif dirait on maintenant.
Au quotidien, à mesure qu’il grandit, ses troubles du comportement s’accentuent au fil des déménagements successifs justifiés par l’activité militaire de son père.
Pour ne rien arranger à son état psychique instable, il regarde en cachette des films ultras violents pour son âge, joue à des jeux vidéo qui le sont tout autant et fait régulièrement des cauchemars troublants et morbides.


Adolescent, il devient ingérable : on note son immaturité, il perturbe les cours et se fait virer de plusieurs établissements.
Mais son cas n’intéresse pas franchement le corps médical alors Romain continue d’évoluer avec des troubles qui s’accentuent.
Adolescent, une rupture sentimentale violente fini de le déstructurer ; il se désociabilise de plus en plus et sombre dans la dépression.
Sur le chemin de sa détresse il croise des personnes qui lui apportent bienveillance d’un côté mais de l’autre le cannabis dont il est convaincu de l’innocuité tant cette plante lui procure aide et réconfort.
Il a une 20aine d’année quand il se retrouve victime d’un grave accident de la route.

Roulant à une vitesse excessive et sous l’emprise d’une grosse dose de stupéfiants, il s’endort brutalement au volant.
Durant son hospitalisation il refuse de prendre les médicaments qu’on lui prescrit ; Romain ne jurer que par le naturel et a développé une véritable aversion envers les médicaments.
On fait alors intervenir une psychiatre qui lui administre de force un traitement qui le fait sombrer dans une première bouffée … Continuer la lecture

Aphorisme Anecdote 0

Aphorismes : Anecdote et Brigade des moeurs par John & Roy

Aphorisme Anecdote
Aphorisme Anecdote

Aphorisme Anecdote

Depuis « Le corps du CHRIST », la farine a battu le manioc, oui oui oui ! C’est de cela précisément dont il s’agit ! Troie. Dix ans. La farine… ? Quelques moules… Et ce gosse, qui nous a guidé depuis 2 000 ans ! Allah ? Nous sommes en Occident. Moi, c’est Jean-Luc. Le corps de tout le monde, la théorie de tous les commerces ; même du commerce de la prostitution, du moins je crois. Manger n’est pas de l’essor d’un foulard, du moins c’est ce que je crois, ou alors il y a expoliation. Prenez le code Napoléon , il y a tout !

Vous avez des moutons dont on suit l’innocence (bizarre ces animaux), et leur âpre égorgements. Je ne veux pas griller sous les bombes. Vous savez très bien qui payera, par pays. C’est trop scandaleux.

On peut vous prouvez pourquoi l’Ostie ? Mais pas forcément ALLAH et ses moutons… Puisqu’on nous a rien dit ! Je ne cherche pas a avoir raison, JE CHERCHE A NE PAS AVOIR TORT ; parce que ce problème est trop grave (mes 60 cartouches) !  EXPLIQUEZ- VOUS ! Expliquez-moi pourquoi on n’explique jamais ? Cette consécration à la viande est la question la plus sulfureuse du XXIéme siècle !  Je vous remercie de m’avoir lu.

BRIGADE DES MŒURS ET BRIGADE MONDAINE. LE CODEX

Aphorisme Anecdote SAS
Aphorisme Anecdote SAS

Dans la vie, souvent ennuyeuse, il m’arrive de regarder, sur Internet, des sketches pornographiques tout à fait honnête. Merci Internet ! Je ne me mastube pas, je n’ai pas d’errection, non , en fait, cela me sublime, comme c’était déjà le cas il y a longtemps, avec la musique populaire ! Je vous ferai remarquer que l’onanisme est une maladie (grave ?)  qui rend inapte ou schizophrène. 

(La nuit des longs couteaux … Continuer la lecture

Conçu pour en chier ? ACTE 1 - 2 & 3 0

Conçu pour en chier ? ACTE X

Conçu pour en chier ? ACTE 1 - 2 & 3
Conçu pour en chier ? ACTE 1 – 2 & 3

Conçu pour en chier acte 1

Détruis une vie, il en renaitra d’autres.

lionel belarbi
lionel belarbi

La vie est une douce tartine de fraises et je n’ai pas eu l’occasion d’y gouter tous les jours ; enfin, une fois de temps en temps, ce n’est pas si mal. La psychiatrie a failli me rendre pourri, j’ai fait du mal, mais elle m’a quand même forgé avec une vision plus optimiste de ma partition, et aujourd’hui je m’accroche à ce fruit sucré, chaque jour que je fais.

Hier, je désirais mourir, demain je me battrai comme les vrais martyrs. Je ne me suis jamais couché, mon ami, et à ce jour je n’écrirai plus mes larmes de sang, mais des mots de joies. Oui, à cet instant j’ai la chance d’être encore là et de toucher au bonheur. Les douleurs, le passé demeurent encore dans mon corps et mon esprit, mais le présent et le futur aussi. Je composerai les plus belles mélodies avec elle.

Ces mots sont pour nous.

Conçu pour en chier acte 2

Conçu pour en chier acte 2

Conçu pour en chier
Conçu pour en chier

J’ai menti…

La vie est une excellente larme de sang au gout généreux et aux tanins veloutés que je déguste avec un soupçon de folie toutes les nuits. La tartine de fraise, je la laisse aux optimistes. Je ne suis pas pessimiste pour autant, croyez-moi, je suis un doux rêveur de contes de fées et de films d’horreur, car ces longs-métrages sont bien moins douloureux dans mes songes que dans la réalité.

La correctrice et l’auteur
 
Je la désire castratrice ma belle correctrice
Elle frappe fort pour que ma plume soit d’or
Dans l’élision elle excelle ma divine dominatrice
Elle est le pilier de … Continuer la lecture

lorenzo feat violence 0

Édito Spécial Violence : Gifle Macron ; violences policières ; Féminicides

lorenzo feat violence
lorenzo feat violence

Spécial Violence

Pas d’introduction, j’enchaine sur la gifle de mon pote Macron. L’homme qui a giflé Emmanuel Macron est condamné à dix-huit mois de prison dont quatre ferme. C’est bien, je ne cautionne pas cet acte malveillant. Bon, d’accord, je mens…

La violence policière n’est pas sanctionnée à la hauteur d’une violence envers notre président et la violence conjugale, on s’en fout. La rapidité où la sanction est tombée pour l’homme qui a baffé Macron m’étonne, me surprend, c’est bien plus rapide qu’une baffe sur une pauvre femme, et plus répressive également.

Alors la justice est une grosse salope et je le revendique, elle n’est plus qu’une grosse pute qui tapine pour le gouvernement. Pardon pour mon vomi, ma diarrhée, mais parfois il faut expulser, n’est-ce pas ?

Les féminicides ? On en parle ? 53 !!! C’est le nombre de femmes tuées en 2021 et nous ne sommes qu’un dimanche 13 juin 2021. Va falloir se bouger le fion Monsieur Macron avec vos apôtres bien trop nombreux et inefficaces… Je suis écœuré, j’ai envie de gerber à nouveau et de foutre aussi des gifles verbales et physiques.

Une quinquagénaire a été retrouvée sans vie à son domicile, dans la commune d’Armillac (Lot-et-Garonne), vendredi 11 juin 2021 en fin de journée.

Allez emmerder les jeunes et leur pschitt, plutôt que les dealers ou les barons de la drogue bande de couilles moles.

Sofian Hambli, né en juin 1975 à Mulhouse, d’origine tunisienne, est l’un des plus grands trafiquants français de haschich du XXIe siècle.

Allez aussi tabasser du Gilet Jaune, pour une bonne omelette, ça ne rend pas les coups et ça a très bon goût.

Bande d’enculer, oui je gerbe, si tu n’aimes pas tu ne lis pas et puis c’est tout…

Les violences humaines faites au monde !Continuer la lecture

Aphorisme : Klaus Barbie, onanisme et psychiatrie 0

Aphorisme : Klaus Barbie, onanisme et psychiatrie par John & Roy

Aphorisme : Klaus Barbie, onanisme et psychiatrie
Aphorisme : Klaus Barbie, onanisme et psychiatrie

Aphorisme : Klaus Barbie, onanisme et psychiatrie

A la Gestapo de Lyon (Klaus Barbie), une des tortures usitées consistait à loger des allumettes sous les ongles, pour les allumer ensuite. Je viens de me masturber, (aucun rapport), l’onanisme devient une maladie, passées 18 ans ! Tac, je pensais à cela juste après ( !?). SOUFFRANCES, DOCTEUR…

Coups de pied, coups de poing ; les détails, ça décoiffe. On meurt par source animale. Gaffe à l’onanisme, ça fait des lâches et des salauds ! Signé le parlement européen. Nous habitions la campagne (délicieuse campagne), dans le 77 ! Putain de Dieu, seuls les arbres me consolent ! « Ceux qui pleurent serons consolés », (J.C.).

Je suis le petit fils d’un métayer, de ce fait on m’a tout soutiré avec discrétion en psychiatrie, pour la bonne raison qu’on ne donne qu’aux riches, et qu’on ne prête qu’aux pauvres, COMME CELA, DISCRETEMENT : En psychiatrie, une des tortures les plus usitées c’est de vous annuler par le vol. (A Vichy, un appartement en ville, « bien situé », coûte 700 000 francs. Dans le massif central, il y a des beaux coins, inconnues !

J’comprends pas, vous devriez savoir cela ! Enfin bref, suivez les indicatifs. Untel m’a dit qu’il avait une jolie Alfa Roméo. Je lui ai dit « j’m’en fous » ! Vous avez remarqué que toutes les bourgades ont une église ? Il y a des prêtres, il y a des paroissiens, il y a des chapes. Le manque d’intérêt général est constamment senti ! « travail, famille, patrie, liberté, égalité, fraternité ». C’est cela, non ? Réfléchissez bien ; « Les droits de l’homme », je pourrais vous en parler !
CECI EST UN BREF APERCU DE MA … Continuer la lecture

Sucker Punch – Zack Snyder 0

Sucker Punch – Le triple (A) Action au Féminin par Zack Snyder, sorti en 2011

Sucker Punch – Zack Snyder
Sucker Punch – Zack Snyder

Sucker Punch ou Coup interdit au Québec (2011)

Définition de : Sucker Punch \ˈsʌk.ə ˈpʌntʃ\ ou \ˈsʌk.ɚ-\ (États-Unis) ou -ˈpʌnʃ\
Coup bas, coup en traître.
A sucker punch is a blow made without warning.
Un coup en traître est un coup porté sans avertissement.

https://fr.wiktionary.org/wiki/sucker_punch

Oubliez les Arnold Schwarzenegger, Sylvester Stallone et Jason Statham dans les très ridicules films d’action Expendables, mais aussi les navets de Steven Seagal où les femmes sont des porte-bagages d’armes, ici elles portent les flingues et les katanas telles des guerrières indomptables avec style et précision. Et pour couronner le tout, ce chef-d’œuvre très mal critiqué par la gent masculine apporte un soupçon de réflexion métaphorique sur la psychiatrie et pas mal d’énigmes qu’aujourd’hui encore, je ne comprends toujours pas. Un film ridicule d’après les critiques ? Il va donc falloir m’expliquer les merdes machistes qui sortent depuis des décennies aux cinémas qui sont encensées par les mérdias…

Je vous présente enfin Sucker Punch


Dans les années 1960, une jeune fille au doux nom de Baby Doll est internée à l’hôpital psychiatrique de la Lennox House dans le Vermont. Baby Doll a tué sa petite sœur en manquant sa cible, pour essayer de la sauver de l’extrême violence de son beau-père. L’un des infirmiers, Blue Jones, est alors corrompu par le beau-père de Baby Doll pour que cette dernière soit lobotomisée très rapidement par un psychiatre afin qu’elle ne soit plus en mesure de témoigner par le vrai bourreau de sa petite sœur.


Baby Doll s’imagine alors qu’elle est employée dans une maison close et qu’elle doit faire face à son premier client, sa propre lobotomie. Dans ce monde imaginaire, les patientes sont toutes des danseuses sélectionnées par Vera Gorski, sa thérapeute, pour assurer des spectacles dans le but d’attirer … Continuer la lecture

Aphorisme : deux pour le prix d'un par John & Roy du LJA 0

Aphorisme : Liberté et Mort – D’HOMME A HOMME par John & Roy du LJA

Aphorisme : deux pour le prix d'un par John & Roy du LJA
Aphorisme : deux pour le prix d’un par John & Roy du LJA

Aphorisme 1 : « LA LIBERTE ET LA MORT ! »

Aphorisme : Liberté et Mort
Aphorisme : Liberté et Mort

Je pense que c’est la Secte X ! Pour la pisser, celle-là, il faut du courage. Sans embage : qui commande, bon dieu ?! Le loustic des mères, immense, était là ! Moi, je faisais la circulation. Et bé ! Qui a le marché ? Et bé ! Moi qui voulais vivre en Suisse, la machine était infernale ! La secte X. Ceci expliquerait la privation d’absolument tous nos droits. (Allez, je la tente : où crever ?)

En plus, je me pose des questions sur la mort, nom de dieu. J’ai tout perdu pour l’horreur (et quelle horreur, s’il vous plait ?) !  Une parole sur Dieu, un revers de main… Je les ai vu emporter un docteur femme qui n’est jamais revenue. Mais… La grenade ?! (Pour jouer !) C’EST LA PSY POUR NOUS !! LES VOLETS GRINCERONT UN PEU.

J’ai tenu tête pour savoir un jour, qui ? Oui, qui ? Il suffisait de m’exaucer, les épaules se seraient quelque peu relevées… Comme un soin. (Ils ont la bombe nucléaire.) Et bé ! Cherchez pas la botte avec moi, c’était la précision que je vous devais, évidemment ! J’EN VEUX A LA PSYCHIATRIE VASSALE ! Ce sera mon dernier mot. Je vous remercie de m’avoir lu ; mes jambes (Dieu !) vous bénissent ! Après un bon repas, comme si de rien n’était, (Nietzsche pour consoler ; ça va !

Des pruneaux pour bibi ! LE MONOPOLE EST A X !

HALTE A LA TORTURE ! Ce que ces gens appellent le « poétique » !! Merci de m’avoir lu. HALTE A LA TORTURE ! 

Aphorisme 2 : D’HOMME A HOMME !

Aphorisme : D'homme à homme
Aphorisme : D’homme à homme

Un taxi pour Eric Toulotte. Nul n’a le droit de renier, (certainement pas moi). Les chansons étaient excellentes vers cette époque. Jésus Christ selon Périer ? Un … Continuer la lecture

L'indécence généralisée 0

« Où s’arrêtera donc l’indécence généralisée, et surtout … quand ? »

L'indécence généralisée
L’indécence généralisée

L’indécence généralisée

– Tribune lutino-trollesque en faveur d’une attitude ‘anti-insurrectionnelle‘ des Marginaux, Outsiders et Atypiques, et de leurs alliés.

Chers amis et chers lecteurs du Journal Abrasif !

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas tapoté fébrilement mon clavier, pour vous concocter un pamphlet trollesque comme vous les aimez, et je m’en excuse. Je n’ai, à vrai dire, pas d’autre excuses que le dépit, la désillusion, le dégoût, le sentiment à la fois de faire partie d’un monde qui n’existe plus, et d’avoir les pieds dans une « société » qui va droit dans le mur à la vitesse d’un TGV sans freins.

Les circonstances actuelles n’aident en rien les autistes Asperger, encore moins les personnes souffrant de maladies psychiques impactant bien plus durement leur vie quotidienne …

Mais là, nécessité fait loi, le sentiment devient un serment, j’ai des choses à écrire – pour le meilleur, pour le pire comme pour le rire – et, à nouveau, sous le rustique treillis Camouflage Centre Europe du ‘gros Lutin du Chaos’ que je suis, palpite la plus rouge, la plus puissante, la plus douloureuse des peines, Dieu me tripote (… merci mon Dieu.)

Et dans mon âme nimbée des volutes de Iron Maiden, clapotant dans la caféine, et dans la confusion qui habite mes pires pensées, se dessinent les figures des sinistres (ir)responsables de l’état actuel de ce pays, ainsi qu’un futur possiblement … pas très joli à observer, fût-ce depuis un chalet paumé dans quelconque bocage du Centre-Ouest.

Commençons par la fameuse « tribune des généraux », qui a tant enflammé les PMU interactifs en HD (les chaînes d’info en continu, pardon), la presse à grand tirage (qui va bien pour allumer le feu, donc), et les ‘réseaux asociaux’. Que non, je ne me suis pas infligé … Continuer la lecture