100 Rimes en poésie [Poème]

100 rimes pour délirer sans failles aucunes.

100 Rimes

Je n’ai plus rien à dire, pire, plus rien à écrire
Je suis le martyr de mes délires et la cire de l’élixir
J’étire le mal des mots pour brasser le rire
Parfaire la satyre pour gouverner, appelez-moi Vizir !

Les rimes en ire colérique à faire pâlir un Émir
Sans soudoyer le boulanger dans le bol à pétrir
Ça ne veut rien dire sans un soupçon à fleurir
Partir pour repartir telle est la question pour périr

Caustique elle pique ! Clic ! Bang ! Bang ! Clic !
Dans un bain de sang, un mouroir pas banal
Dérision des hésitations en formation sur le canal
D’une télévision au demeurant bien agnostique

Je m’éparpille telle une torpille non téléguidée
Fait de raison et de déraison mélangées, mixées, remixées
Pour une purée que j’envoie au agneaux délestés
Conjurer le sort, j’adore comme un cochon fumé

Le silence est éminence, d’or est la toute puissance
Une évidence que cette croyance est dense
Dansent les chrysanthèmes en quinconce
Avec une note noir d’avance et en errance

Il perdure, le murmure glacé le long de ce mur
Perce une armure en dur pour accéder au futur
Pure et saine d’esprit ou de corps pour une bouture
En préparation pour le néant et une mise en pâture

Calfeutré, je suis enfermé dans ma sclérose mentale
Ha ! Ha ! Ha ! Il est là ! Le vers glacial, monumental
Le tout livré jusqu’à la putréfaction maximale
D’un déchet ostentatoire cérébrale et carcérale

Une douce fée esseulée calculant le constat exagéré
D’un inventaire amer de 32 vers d’hivers dynamités
Sous un soleil d’hiver elle perd de la terre séchée
Dans des sacs de poupées de sang coagulées

Total Page Visits: 660 - Today Page Visits: 2
Avatar

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistiques ou autres, j’exerce en toute impunité.Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique.Merci de me signaler les photes d'orthographes, elles sont nombreuses et je m'en excuses par avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *